Comment perdre son double menton et affiner son visage ?

comment-perdre-son-double-menton-et-affiner-son-visage

Votre double menton est-il pour vous une gêne désagréable ? Est-ce que les amas graisseux ont pris la fantaisie de loger sur votre menton ? Songez à perdre du poids au plus vite, afin d’enlever cette surcharge graisseuse. Apprenez à bannir les mauvais aliments et prenez l’habitude de faire une éducation musculaire régulière de la face.

Il existe plusieurs mesures d’amincissement

L’apparition des bourrelets dans la région du menton est une expérience que les hommes et les femmes vivent difficilement. Le double menton survient avec l’âge, à la suite de l’usure et de l’affaissement des tissus cutanés. Parfois, la surcharge adipeuse est aussi déclenchée par un gain de poids rapide. Le cou, les pommettes et le menton sont une proie facile pour les graisses. Quelles qu’en soient les causes, il est fondamental de savoir comment réduire ce double menton qui alourdit les traits de notre visage : quels sont les remèdes possibles ?

Nous sommes nombreux à nous poser cette question, alors que les actions de lutte pour supprimer les adipocytes en surplus au niveau du menton sont simples autant que variées ! Il faut combiner les mesures d’amincissement général qui brûlent les calories en trop sur l’ensemble des parties du corps et les traitements localisés qui ciblent le visage et plus spécifiquement le menton.

Manger équilibré- donner une large place aux légumes et aux fruits

Pour maigrir plus vite, la première chose est de modérer les apports caloriques dans l’alimentation. Rationner la part des aliments riches en lipides gras et saturés, limiter la consommation de sucres (gâteau, glace, pains et viennoiseries…), accroître la quantité des légumes et des fruits… Suivre ces prescriptions permet de perdre du poids plus aisément et préserve d’une élévation du taux d’adipocytes dans la zone du menton. Les spécialistes de santé encouragent la consommation des fruits riches en fibres qui maximisent l’assimilation de l’eau et, en empêchant les graisses de pénétrer dans les muscles, jouent en défaveur du relâchement cutané du menton.

L’éducation musculaire

La deuxième chose, c’est de faire travailler régulièrement les muscles du visage. La personne se tient sur un miroir, le dos bien droit. La bouche fermée, elle s’exercera à atteindre la pointe de son nez à partir de la lèvre inférieure. Voici un autre exercice à pratiquer toujours devant un miroir. On relève la tête et on s’applique à la mouvoir doucement de droite à gauche, puis de haut en bas. Le geste doit être répétitif, et la tête doit être immobilisée pendant cinq secondes avant de changer de position. Le plus grand défi est de garder son sérieux et de refréner son rire, lorsqu’on voit ses propres grimaces.