Cryolipolyse : les zones à privilégier

Cryolipolyse

Véritable révolution dans le domaine de la beauté et de l’esthétique, la cryolipolise ou technique d’amincissement par le froid est en passe de dépasser la liposuccion et autres interventions chirurgicales tant ses effets sont satisfaisants et bien moins contraignants. Coup d’oeil sur cette méthode !

Comment ça marche ? 

zones à privilégierLa cryolipolyse a véritablement envahi les cabinets de médecine esthétique et les instituts de beauté ces dernières années. Par exemple, en plus de ces autres offres le Dermo Medical Center propose des sessions de coolsculpting à sa clientèle. Un succès qui s’explique par l’efficacité de cette approche, mais aussi par sa facilité d’accès contrairement à la chirurgie esthétique. 
En effet, le coolsculpting va permettre de travailler sur les graisses difficiles à déloger sur le corps sans avoir recours au bistouri. Pour cela, les zones à traiter vont être exposées à un froid intense. Ainsi, en étant soumises à des températures négatives, les cellules graisseuses vont mourir et être ensuite naturellement nettoyées par l’organisme. Le coolscpulting est donc non invasif et fait appel aux réflexes naturels de l’organisme pour se débarrasser des graisses.
Selon les zones à traiter, une à deux séances peuvent être nécessaires et seront espacées d’un mois. Généralement, on arrive à obtenir une réduction d’un quart à un tiers de l’amas graisseux ciblé. Pour le reste, c’est vers le sport et une alimentation saine qu’il faudra se tourner (plus d’informations sur le sujet sur le blog Astuce-Sante.fr).

Quelles sont les zones ciblées par le coolsculpting ?

Le coolsculpting va permettre de cibler plusieurs zones du corps qui seront souvent celles où les amas graisseux auront tendance à se stocker et seront difficiles à déloger. Il sera notamment possible de travailler sur les flancs, le ventre, les cuisses, les poignées d’amour, les bourrelets sous les seins, la face interne des cuisses, la face interne des bras, la culotte de cheval ou encore le double menton. La cryolipolyse permet donc de travailler sur des zones véritablement difficiles lorsque l’on souhaite perdre de l’épaisseur et facilitera ainsi grandement le processus (pour en apprendre plus, un article ici). 

Comment se passe une séance ?

Lors d’une séance de coolsculpting, on commencera par examiner la zone à traiter, la qualité de la peau, et on procédera à une vérification afin de s’assurer qu’il n’y a aucune contre-indication à ce type de traitement. Des photos de la silhouette seront prises afin de pouvoir faire un comparatif avant et après le traitement. 
Ensuite, un applicateur sera déposé sur la zone à traiter et va aspirer cette dernière en lui procurant un froid intense durant 35 minutes. C’est un temps qui peut s’avérer inconfortable, mais non douloureux.
Enfin, un massage énergétique sera pratiqué sur la zone traitée. Après la séance, il sera tout à fait possible de reprendre des activités normales, les résultats définitifs seront appréciables 3 mois après le traitement. Un rendez-vous de suivi permettra de faire de nouvelles photos pour faire la comparaison et de décider si une seconde séance peut être intéressante.